Navigation


 Pink Mag'


 Retour au forum

Pink Solution   

Pink Mag' N°2 - Un Osamodas raconte son aventure dans le Château de Wagnar

Cornélius | Publié ven 20 Juil 2018 - 16:05 | 803 Vues

Nous sommes le 28 Javian de l'an 970. Cela faisait près de trois heures que je faisais taire du chuchoteur et cette activité a commencé à me lasser. Alors ni une ni deux je propose d'aller déloger le compte Wagnar de son château aux autres Pinks. Et à ma grande surprise, eux aussi voulaient changer d'activité et le vampire ils aiment ça ! Alors en moins de temps qu'il n'en faut à un énutrof pour ramasser un kama, Lionika et sa sœur Lionikblust ; Uhl notre bouclier préféré, Xaphania, Flexus et moi arrivons en vue du maire de Katrepat. Ceci dit, je n'ai toujours pas compris pourquoi il nous a indiqué le château sans qu'on le lui demande, peut-être a cause de notre air enragé ? 

Mais devant la forteresse un problème se pose, comment ouvrir les deux grandes portes qui bloquent l'entrée ? Lionika qui a toujours une solution pour des soucis comme celui-ci, fit cramer la porte avec une seule flèche enflammée, la réduisant en cendres. Avant d'entrer et de commencer à taper de la goule, comme je suis un débutant en cassage de vampire j'ai eu le droit au fameux : "Quand tu rentres dans la salle tu ne bouges pas !". Impressionné par une coordination parfaite des cinq Pink, je me suis assommé contre un des grands lustres qui décoraient la salle. Et pour ne pas bouger rien de mieux que d'être assommé ! Après que Xaphania m'ait soigné de mon mal de tête, on put commencer tranquillement. Le combat avance prudemment, j'ai le droit à de nombreux sermons sur mon placement mais que voulez-vous, les effluves exquises qui arrivent jusqu’à mon museau me perturbent ! Durant ce combat l'idée de déplacer Flexus de son cadran est proposée en secret mais vite abandonnée car trop risquée. 

A la fin de ce massacre de goule, on s'attaque au deuxième étage. En entrant je vois tous les mets délicieux qui m'ont tant fait rêver il y a peu, mais malheureusement ils sont gardés par trois gloutony et quatre goules. Pas de soucis j'en profiterais après. Étant affamé, le combat est vite expédié, juste le temps à Xaphania pour me dire joyeusement qu'un osamodas ne doit plus renforcer son endurance comme dans les temps anciens dofusiens.

On a vite terminé mais une grosse déception s'offre à moi ! Ne pensant qu'au festin qui nous attendait, nous ne nous sommes pas ménagés et avons détruit, renversé, écrasé ce magnifique repas. C'est avec une douce odeur de goule fumée que nous montons au balcon. Avant de commencer, j'effectue une danse de l'initiation et je pousse un gros cri du haut de ce chateau pour me motiver. J'ai failli tomber du balcon et ai encore fait rire tout le monde à mes dépens.

Après ce petit moment de détente, on débute ce groupe de monstres. Tout se passe bien, on élimine gloutony par gloutony quand le moment fatidique arriva. Suite a une petite erreur de déplacement, Uhl se retrouve goulifée, rien de très grave jusque là. Flexus tape un gloutony, moi je tape dans le vide pour faire semblant de servir a quelque chose, Lionika tape une chauffe-souris ....

Liokina tape une chauffe-souris !!! Grave erreur ! Maintenant tout le monde sait que les personnes goulifiées défendront aussi les chauffes souris ! Du coup Uhl change de place avec le monstre et se retrouve ... Dans les airs ! Adieu donc a la prime de 500K. Tout le monde l'imite, et se jette du château pour venir s'écraser dans la terre boueuse du bas, plus rapide que de descendre les escaliers en courant à ce qu'il paraît.

Échec.

On a quand même de la volonté chez les Pinks, on décida de reprendre d'assaut le château immédiatement. 

On fonce tête baissée dans le château, on expédie la première salle en vitesse et lors de la deuxième salle, mon cerveau iop se réveilla. Vous vous souvenez de l'idée de pousser Flexus de son cadran ? Moi oui et en un battement d'aile je le pousse au loin. Avez vous déjà vu un xélor en colère ? Moi oui et pour rien au monde je ne recommencerais. Leur dangerosité avec leurs arrêts temporels m'ont fait plus peur que la horde de goules qui fonçait sur moi !

Après ma farce de mauvais gout, on s'attaque à la salle maudite. Tout se déroule sans encombres, à chaque tour chacun demande si une personne n'est pas goulifiée pour ne pas recommencer la bêtise de tout à l'heure, et les monstres se font tuer gentiment. Quand tous les gloutonys furent éliminés, les chauffes-souris descendirent de leur nuage et sont venus nous saluer dignement et toute optique d'échec fut presque écartée. Oui presque, car c'est au moment où Flexus allait donner le coup de grâce que ma chance d'écflip décida de pointer son museau ! Mon éternuement me fit battre des ailes, et je fis tomber tout le monde du balcon ! Après ce second échec il se fit tard et on décida de rentrer à la maison. Cet épisode tragique restera à jamais gravé dans ma mémoire comme une leçon de morale : 

Je suis disciple d'Osamodas, et je porte la poisse !

Flyeram, Osamodas dépité mais amusé. Les deux à la fois, si si.

Hum ? Tu ne sais pas léviter toi ?

À propos de l'auteur