Navigation


 Pink Mag'


 Retour au forum

Pink Solution   

Pink Mag' N°2 - La Pinkoésie au Trésor

Cornélius | Publié ven 20 Juil - 15:12 | 798 Vues

Le 3 Flovor avait lieu un événement unique en son genre à Bonta : La Pinkoésie aux Trésors !

Malgré son nom barbare, c’était très amusant, si si. Sous l’initiative de Smay, danseuse et Nourrice d’après son grade chez Pink Solution, le but était simple : émerveiller chacun d’une fabuleuse poésie rose, ou des lamentables chants amateurs de tous les êtres réunis sous la bannière de Pink Solution ! Evidemment, quand on s’improvise poète, souvent, ça sonne faux…

Comment pouvait-on nous faire entendre, se demandait l’Écaflip. Personne ne veut nous écouter, il faut dire, on a pas vraiment le talent de Serge Faubourg non plus.

Puis, soudainement, elle comprit : il fallait appâter ! Ni une ni deux, les Pinks parcoururent le monde à la recherche de récompenses, et Smay quémanda au CUGA un titre unique pour récompenser la vivacité d’esprit du vainqueur… Rose de La Fontaine !


Le départ

Pour la jeune demoiselle, cet événement devait être grandiose ! Elle avait décidé de le mener depuis le trône de Bonta… elle en avait toujours rêvé !

Bon, à son arrivée, il était cassé et du coup, l’idée de splendeur n’était pas vraiment au rendez-vous. Mais au moins, il y avait la symbolique !

Après avoir rappelé quelques règles de savoir vivre avec l’aide de Nedrikor, membre du CUGA, Smay expliqua le concept imaginé par ses soins. Tout Pink Solution avait mit le coeur à l’ouvrage pour l’aider. Le principe était simple : chaque poème désignait un lieu précis de Bonta. A cet endroit, un membre de la guilde était chargé de donner un nouveau chant pour atteindre le lieu suivant, et ainsi de suite, jusqu’au dernier où ils seraient vainqueurs ! Fière, la belle Écaflip énonça son poème avec éloquence. Et… tout le monde était parti avant même d’entendre la fin ! Il faut dire, ils étaient une quarantaine de participants, pour seulement trois gagnants… Ce n’était pas qu’une chasse au trésors : c’était une course !

Désabusée mais ravie, Smay les regarda partir au loin… Courage, aventuriers !


Les premières énigmes

Le tout premier membre de Pink Solution que chaque participant devait trouver était Lionika. Assis sur un vieux quai du Faubourg, il paraît qu’il sursauta et paniqua en entendant les nombreux pas affolés d’une horde de gens pressés. Il y avait de toutes les nations, de toutes les croyances ! Pourtant, ils semblèrent passer sans le trouver. D’autres, plus malins, s’étaient fais discrets pour passer entre les mailles et ainsi, entendre la deuxième énigme…

Le prochain Pink, bien caché, était Blust. Le meneur de la guilde ! Dans les égouts. Eh oui, ce n’était pas très glorieux mais selon certains, ce serait pour camoufler son odeur naturelle qu’on l’obligea à poireauter dans cet endroit… Malgré son sourire psychopathe, les participants écoutèrent presque patiemment avant de courir au prochain lieu… Ils étaient bien habiles pour deviner si facilement ! L’odeur stimulait sûrement leurs neurones.

Satoris et Xaphania avaient été désignées pour faire le gai dans les marais de Cania. Adossées contre la stèle de Crocobur, elles furent vites débordées par les aventuriers, toujours pressés, quémandant avec ardeur le prochain chant ! De sa voix cristalline, Xaphania ne cessait de répéter les vers qu’elle avait élaboré… Bien que le paysage ne se prêtait pas vraiment à sa poésie.

Son chant devait mener à Remiria. La belle et despotique Remiria, bien connue du gouvernement Bontarien, restait élégamment assise sur la stèle d’un chacha trépassé. Malgré les quelques abras qui tentaient de soulever sa robe, elle resta fidèle à son poste et entonna un air bon enfant, rappelant les bières de son enfance… Il ne faut pas chercher de sens à la poésie ni même chercher à connaître l’enfance d’une Eniripsa sadique, croyez-moi.

Après avoir parcouru de nouveau la moitié de la nation, les participants arrivés à ce point rencontrèrent Shalya et Flyeram, tranquillement assis à boire du lait de bambou dans les ruines abandonnées. Ayant un peu trop abusé sur l’alcool, on dit que leur chant fut fort déformé et tourné vers la buverie. Pourtant, ils ne perdirent pas de vue leur objectifs et leurs voix égosillées menèrent enfin au dernier lieu…

Sylvhanas, malheureusement, n’avait aucun poème ou chant à raconter. En plus, dans une taverne abandonnée de Kara, il n’y avait rien à part des tonneaux vides… Il se contentait d’accueillir les braves avec un grand sourire et de belles paroles. C’était la fin du parcours !

Dorénavant, c’était le plus rapide qui gagnerait… Il fallait retrouver Smay face au trône de Bonta !


Gagnants et déçus…

Lorsque les premiers participants arrivèrent, Smay était débordée, enfouie sous les tofus voyageurs pour communiquer avec les membres de sa guilde. Il fallait vérifier que personne n’avait triché ! Puis, parvenant à sortir du tas de plumes, elle leva la main. Exul brandit son étendard rose et chaque Pink présent commencèrent, avec du retard, à acclamer les vainqueurs dans un brouhaha incessant. Peu à peu, la zone du trône devint aussi pleine qu’au moment du départ. Médusée de cette vitesse de réflexion et d’endurance, Smay les félicita tous avec ardeur, et proposa du pain à tout le monde : c’était une véritable joie que de voir de cet événement un succès ! Le monde entier avait entendu leurs poèmes inintéressants et totalement loufoques !

Les premiers, car il s’agissait d’un duo, furent Scarlett et Traps. Le titre fut accordé à Scarlett, et Traps pu repartir avec une peluche et quelques kamas.

Le deuxième fut Sugalo Omb, et ne fut-il pas surprenant que cette agile roublarde ne fut que seconde ! Elle remporta deux kitéas d’une très grande valeur.

Le troisième fut Chopa, un injusticier prêt à tout pour gagner. Smay attrapa un des tofus voyageurs et le lui tendit avec une bourse.

Cette aventure, aussi fatigante soit-elle, fut merveilleuse ! Un sourire sur les lèvres, Smay se demandait déjà quand et comment renouveler cet événement propageant joie, lamentations et… rose !

Smay.

À propos de l'auteur